La Coordination des intermittents et précaires doit être relogée



NOUS AVONS BESOIN

DE LIEUX POUR

HABITER LE MONDE

Signataires:

Nom
Spécificité
Commentaire
Céline Collet-Dufays,
Jean-Jacques Piard,
Citoyen
montserrat casanova,
créateur costumes et scénographe
Yann Perrin,
Gérant d'artistes
un service de conseil juridique qui pourrait déranger une Unedic ?...
David Di Benedetto,
Julie Darfeuil,
Scripte
jean-sébastien tacher,
Sculpteur
La france rentre dans une période sombre. il faut lutter sur tous les fronts et ne rien lâcher! C'est de nos libertés qu'il s'agit.
Laure Blavec-Orio,
restauratrice
jean Thevenin,
musicien
Virginie Bobin,
commissaire d'exposition
Hakim Bonnamy,
Université Paris 1
Syndicat CGT de l'OPH de Paris,
quand pour le pouvoir municipal, la précarité sociale s'écrit à coups d'expulsions, c'est que le débat doit s'inscrire dans un changement véritable des moeurs politiques, des pratiques politiques et répondre à des propositions économiques et sociales bien plus novatrices que les vieux poncifs...
Guy Jean Genevier,
photographe
Ne rien lâcher - exister
Anne-Marie Andrzejczak,
sandrine nivelle,
assistante pédagogique
Odile Henry,
sociologue
jochen dehn,
artiste
alexandre Théry,
Danseur- Comédien
Louise DANOS,
précaire
Jean-Marie Gleize,
écrivain, professeur ENS Lyon
Cédric Schönwald,
critique
Elisabeth Santos,
artiste de cirque itinérent
JEAN CHARLES HELLEQUIN,
enseignant / Rennes
Prenons ce que l'on nous offre pas !
Brèque Hugo,
Animalier
Baptiste JOXE,
Régisseur
Jeremy LOPETRONE,
etudiant
Julie Navarre,
sibylle Thilges,
enseignante
Hugo BENOIST,
étudiant sociologie à paris 7
HELENE IMBERT,
CHEF PEINTRE CINOCHE
lluis ayet,
chorégraphe
maureen Lucas,
Agnès SAMSON,
artiste
Valérie Meystre,
Documentaliste
bérangère fromont,
sylvie chapeau,
jean-marc robic,
technicien de plateau
Charlotte Stalanowski,
étudiante
Marie-Thérèse Moyer,
Etienne Funck,
Fonctionnaire
Les socio fascistes doivent payer !!!

Vive la lutte des intermittents et précaires !

Honte au sioniste Delanoé


Solidairement.
laurent renaux,
riger
camille granger,
costumière
Fabienne GYSEL,
sympathisante
Myriam Santos,
Décoratrice
Jean-Paul HERVE,
musicien
David Martins,
comédien
Eliane GAUTHERON,
retraitée EN
Marie-Brigitte ANDREI,
Comédienne
Il est absolument impensable que la mairie de Paris ne fasse pas tout ce qui est en son pouvoir pour assurer la continuité de la coordination, dont les services sont tout aussi indispensables que ceux des organismes officiels comme l'ANPE.
Pourquoi ne pas leur octroyer une partie des nombreux m2 non utilisés du 104, entièrement financés par de l'argent public, et dont ils pourraient également assurer la coordination et l'animation ?
Trouillard Benoit,
thomas desmeliers,
citoyen
Gaelle BRANTHOMME,
chanteuse-violoncelliste
CGT ChômeursrebellesduMorbihan,
LINDA RUIZ LINDA RUIZ,
musicienne
Marie Brune,
100
Dansez mangez baisez fumez buvez riez reflechissez parlez chantez mais n'oubliez pas. Et surtout VOTEZ! ca les arrange tellement tous ces abtensionnistes, VOTEZ et BOYCOTTEZ puisque ca les emmerde
alain martin,
musicien
Clotilde Rullaud,
Chanteuse
liliane josiane serra,
19c av gal de gaulle
marie-christine ouisse,
Simon Gau-Segonzac,
Chômeur heureux, La Rochelle
elisabeth dayot,
emmanuel fusier,
citoyen
Paskal Coiffard,
Electricien
Tous ensemble...
André Béranger,
jean-yves picoron,
journaliste
il est quand même long le texte de la pétition. Courage.
jacqueline roche,
Jean-Yves Bouchicot,
Enseignant-Chercheur
Jacques et Margareth LECOQ,
jean-marie BRAUD,
arielle mettler,
consultante
Lucie Sorin,
Auteure
Céline GAUTHERON,
Assistante Sociale
Jean Nicolas Debargue,
Psychothérapeute
Jean-Pierre DUBOIS,
Musicien
Je suis d'accord sur le fond. Mais c'est tout de même alarmant que les artistes ne bougent que lorsqu'on touche à leur porte-monnaie. Ça fait des années que les pouvoirs publics bafouent l'art et personne ne bouge !
L'art est-il devenu lui aussi intermittent ?
Olivier BOURQUIN,
auteur compositeur
Simon Teboul,
Inttermitant
henri de cayeux,
artisan
ce n'est qu'un début ...
frederique bajart,
chanteuse
Annick Kugler,
Peintre décorateur
jean-paul bouganne,
jean-pierre MEVEL,
phil simond,
artiste-constructeur
ni ici ni ailleurs, pas d'expulsion sans relogement qui permette le maintien et le développement des activités en cours.
Guy Cariou,
Corinne KELLER,
agimatrice culturelle
carole sauze,
commercante
Florent Jonery,
Infomaticien
erwan malary,
nantes
maïwenn braud,
laurence vale,
realisatrice
fabienne petit,
chargée de production au RSA
cath umb,
Karima El Kharraze,
baptiste lieutier,
clown mili-Terre
que les zones libres vivent !!!!
Bruno Humbert,
musicien
Veronica Ortega Lo Cascio,
peintre
Je serai toujours du côté de la création et non d'un art choisi/imposé par le gouvernement. Il faut au moins que la démocratie subsiste au sein de la culture, à défaut de ce que nous voyions comme une politique de non choix et de non liberté.
Christiane LEWIN,
François LEWIN,
Directeur de formations
Bernadette Zabdyr-Renard,
retraitée F. P. hospitalière
Vive les arts et la culture car sans la"culture la vie serait une erreur".
Christian Dailly,
Administrateur culturel
Compagnie l'Ilot Z' -,
rurale et urbain
Christophe Menuge,
étudiant, slameur
0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40, 41, 42, 43, 44, 45, 46, 47, 48, 49, 50, 51, 52, 53, 54, 55, 56, 57, 58, 59, 60, 61, 62, 63, 64, 65, 66, 67, 68, 69, 70, 71, 72, 73, 74, 75, 76, 77, 78, 79, 80,

La coordination a dû déménager le 5 mai 2011 pour éviter une expulsion et le paiement de près de 100 000 € d’astreinte. Provisoirement installés dans un local exigu, nous vous demandons de contribuer activement à faire respecter l’engagement de relogement pris par la Ville de Paris. Il s’agit dans les temps qui viennent d’imposer un relogement qui permette de maintenir et développer les activités de ce qui fut de fait un centre social parisien, alors que le manque de tels espaces politiques se fait cruellement sentir.

Pour contribuer à la suite :

Nous sommes tous des irréguliers de ce système absurde et mortifère.
Pour ne pas se laisser faire, agir collectivement :
Permanence CAP d’accueil et d’information sur le régime d’assurance-chômage
des intermittents du spectacle, lundi de 15h à 17h30.
Envoyez questions détaillées, remarques, analyses à cap@cip-idf.org
Permanences précarité, lundi de 15h à 17h30.
Adressez témoignages, analyses, questions à permanenceprecarite@cip-idf.org

À la CIP, 13 bd de Strasbourg, M° Strasbourg Saint-Denis
Tél 01 40 34 59 74

Pour soutenir la coordination des intermittents et précaires, envoyez vos chèques à l’ordre de AIP à la CIP-IdF, 13 bd de Strasbourg, 75010 Paris.
Sur demande une attestation peut vous être fournie

Si vous souhaitez ne pas être géolocalisable en signant cette pétition et lorsque vous utilisez internet, utilisez TOR.