La Coordination des intermittents et précaires doit être relogée



NOUS AVONS BESOIN

DE LIEUX POUR

HABITER LE MONDE

Signataires:

Nom
Spécificité
Commentaire
Elodie Malavialle,
Educatrice
jean-pierre sougy,
réalisateur
Valérie Arson,
Décoratrice spectacle et comédienne
Il faut le voir pour y croire
Nicolas Vergneau,
chargé de mission spectacle vivant
Yann Blanchard,
Chloé Fouquer,
Martin Luciani,
attard frederic,
comédien
Àngel Pagès,
programateur radio
Núria Ribas,
chômeuse
Maitane Azpiroz,
Sébastien Marengo,
Adrien Giovanelli,
BRICE DUCRUIX,
Gláucia Figueiredo,
Philosophie de l'éducation
judith perron,
artiste chorégraphique
claire farantos,
étudiante

Franck Lacroix,
Association pour l'Emploi, l'Information et la Solidarité APEIS,
jeylina Ever,
artiste
Virée du système intermittent après 20 années de bons et loyaux services, précaire depuis!
hélène Mugica,
Artiste de Cirque
merci
genevieve guillon,
Didier Mugica,
Artiste de Cirque
Merci
Christophe Moille,
C'est un lieu unique dont la perte serait irréparable. Ne laissons pas faire.
Action critique Médias ACRIMED,
Observatoire des médias
Merci à la CIP-IDF de nous avoir accueillis quand nous étions en panne de local. Il faudrait dire un mot des moyens mis à la disposition des associations qui concourent à la vie sociale, culturelle et politique de Paris et de sa région...
geneviève hervier d'aquaro,
meconteuse en scène
Caroline Leseur,
BRICHE FREDERIC,
artiss
lucas Handelberg,
audrey auriault,
jean-louis pringarbe,
cariste
Florence Florence Pelissier Bruno,
Enseignante
Alice Le Guiffant,
Enseignante
Phil DEVAUD,
Comédien
Marie Hangouët,
enseignante
Murielle labrosse,
assistante réalisation
Fabrice Noachovitch,
Psychiatre
Sandrine Noachovitch,
Psychologue
Sylvie Pralong,
Enseignante
Bruno Peuportier,
anne-louise de ségogne,
comédienne
Isabelle Turschwell,
Comédienne
lucie rutsaert,
comedienne
Manuel VIMENET,
photographe, syndicaliste SUD
marie boussière,
étudiante cadreuse
Guylaine Garcia,
pascaline dockx,
citoyenne
Ce lieu est absolument INDISPENSABLE !!!!
EMMANUELLE monnin,
éducatrice spécialisée
Jean Bernard BENESSE,
Enseignant référent
L'essence de la création est la précarité: étouffer celle-ci c'est immoler celle-là.
Eric Nadot,
Vidéaste
Jean-Baptiste Barre,
enseignant
Pierrick Descottes,
maître d'école
Pour une culture vivante !
Alexandre claveau,
Mariline GOURDON,
Metteur en scène comédienne chanteuse directrice de La Cie du sans Souci
Daniel Veron,
Doctorant en sociologie
catherine Mazurie,
Leslie Chiche,
enseignante
Frank Duport,
employé sécu
Michel Chevalier,
target : autonopop
philippe bichon,
psychiatre
Sophie Camunez,
adjoint du patrimoine
Eric Vautrin,
universitaire
Eric Salsmann,
Guitariste
solene froissart,
comedienne
Jacquie LAMBOURDIERE,
geradine devaux,
Julie Etienne,
emmanuelle lafon-kudryavtsev,
comédienne
Genoud-Prachex helene,
educatrice
Mollet helene,
Florie Berger,
François Laroche-Valière,
Chorégraphe
Il est indispensable que les pouvoirs publics prennent conscience de leurs responsabilités face aux actes citoyens. La Ville de Paris devrait se rappeler à la fois cette responsabilité et les enjeux de sa propre famille politique en laquelle les citoyens ont mis leur confiance. La Ville se doit de respecter toutes les initiatives qui favorisent la démocratie de proximité, ses engagements et ses réalisations. La coordination des intermittents et des précaires est issue d'un mouvement de défense du droit des citoyens à faire exister plus justement la notion de droit et de justice social. Donner à la coordination un lieu d'expression et de structuration à la mesure de ses acquis et de ses objectifs est la marque significative d'une véritable éthique pour toute politique se réclamant de la solidarité.
valerie brau antony,
Félix HARDOUIN,
lycéen
on a besoin de musique pour vivre !!
Jacqueline BARRAUD ,
psychanalyste
Sébastien BADACHAOUI,
artiste
Evelyne GAILLET,
Ligue des Droits de l'Homme 14
Dans une société où la précarité est devenue le quotidien de citoyens de plus en plus nombreux, il faut impérativement donner les moyens à ceux qui ont décidé de s'emparer de ce fléau.
Jean HARDOUIN,
collégien
vive les artistes, peace and love
Nathalie SANTON,
ingénieur de recherche
cherikh hakim,
regisseur
Grégory Ondet,
Marion Savina,
étudiante
Bon courage
Patrick FRANQUET,
julia cottin,
sculpteur
Laurie Lassalle,
travailleuse sociale
cécile barnéoud,
enseignante
Serfaty stella,
comédienne
salim messad,
pascale larremendy,
Fédérico Nathalie,
Amoureuse de la montagne
Les squats c'est la Vie!
Laurent Paris,
musicien
annie Champion,
retraitée
annie laure assis,
Pascal Tual,
psychologue & plasticien amateur
Muriel Pelca,
musicienne
hiblot danielle,
directrice trafic image
Nous pouvons penser qu'une certaine forme d'ignorance, de désintérêt voir d'inertie si ce n'est un egocentrisme forcené pousse à tant de désinvolture, de désintérêt et de mépris, mais peu être s'agit t'il d'autre chose, une volonté perverse de détruire, de massacrer tranquillement...
Michel Tabarand,
Musicien-comédien
Fraternité > Egalité > Liberté
C'est peut-être dans cet ordre qu'il faudrait appliquer ces belles idées.
Foued Chaouche,
Etudiant et Musicien
Frédéric Monnot,
Consultant
arnaud esterez,
intermittent-spectacle
0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40, 41, 42, 43, 44, 45, 46, 47, 48, 49, 50, 51, 52, 53, 54, 55, 56, 57, 58, 59, 60, 61, 62, 63, 64, 65, 66, 67, 68, 69, 70, 71, 72, 73, 74, 75, 76, 77, 78, 79, 80,

La coordination a dû déménager le 5 mai 2011 pour éviter une expulsion et le paiement de près de 100 000 € d’astreinte. Provisoirement installés dans un local exigu, nous vous demandons de contribuer activement à faire respecter l’engagement de relogement pris par la Ville de Paris. Il s’agit dans les temps qui viennent d’imposer un relogement qui permette de maintenir et développer les activités de ce qui fut de fait un centre social parisien, alors que le manque de tels espaces politiques se fait cruellement sentir.

Pour contribuer à la suite :

Nous sommes tous des irréguliers de ce système absurde et mortifère.
Pour ne pas se laisser faire, agir collectivement :
Permanence CAP d’accueil et d’information sur le régime d’assurance-chômage
des intermittents du spectacle, lundi de 15h à 17h30.
Envoyez questions détaillées, remarques, analyses à cap@cip-idf.org
Permanences précarité, lundi de 15h à 17h30.
Adressez témoignages, analyses, questions à permanenceprecarite@cip-idf.org

À la CIP, 13 bd de Strasbourg, M° Strasbourg Saint-Denis
Tél 01 40 34 59 74

Pour soutenir la coordination des intermittents et précaires, envoyez vos chèques à l’ordre de AIP à la CIP-IdF, 13 bd de Strasbourg, 75010 Paris.
Sur demande une attestation peut vous être fournie

Si vous souhaitez ne pas être géolocalisable en signant cette pétition et lorsque vous utilisez internet, utilisez TOR.