La Coordination des intermittents et précaires doit être relogée



NOUS AVONS BESOIN

DE LIEUX POUR

HABITER LE MONDE

Signataires:

Nom
Spécificité
Commentaire
jacques EDOUARD,
musicien/poete
Joanne TEXTORIS,
retraitée
virginie baes,
metteur en scène
thierry picq,
vidéaste
Auxerre solidaire
linda gonin,
artiste chorégraphique
stanislas duhau,
Ched de projet
Audrey Gary,
étudiante
david maillard,
son
Paul Byache,
Candice LISAI,
danseuse
clémence BUCHER,
comédienne
Sophie Lecarpentier,
metteur en scène
Troupe GraïL'oLi,
Spectacles de rue
Grégory BONNET,
Artiste musicien/chanteur
Favillier Kévin,
Apprenti Réa
Merci
duvinage marion,
costumière
Jean-Marc Lamoure,
franc filmeur
marie lichmann,
accessoiriste
Loic Lambert,
Technicien de spectacle vivant
patrick leclerc,
comédien
solidarité intermittente et interprofessionnelle
Guillaume Desnoulet,
Technicien
Christian VIALARET,
Etudiant
renardet anne,
THIERRY MENAGER,
directeur Antipode MJC
Claire Savary,
Documentariste
Nicole MARIE,
scripte
Maxime Desirat,
agent de services hospitaliers
alejandro meneguzzi,
comédien
Alexandre Tylski,
Université Toulouse II
Christiane VOLLAIRE,
Philosophe
philippe guerrieri,
regisseur
claire martins,
francis coulaud,
comédien-auteur
Christine Saint Andre,
directrice artistique
en espérant que vous serez "entendu" !
bon courage à tous.
Aurélien Breuil,
Martine RONDET,
danseuse chorégraphe
marie anfray,
étudiante
Du courage !
Corinne Becker,
musicienne
claire cauvin,
étudiant/jeune chercheur
Maria-Gloria Degano,
formatrice
bravo pour toute votre action et de tout coeur avec vous
cordialement
Mathieu Lovera,
opérateur du son
Armelle Loiseau,
Frédéric DAUGET,
Cyril Bauge,
Humain
jean-luc pasquinet,
objecteur de croissance
Fabien Fontebasso,
musicien
Fabrice Facciponte,
musicien
Amélie Coudrey,
Etudiante Arts du Spectacle
gendre laetitia,
plasticienne
Olivier BORDAÇARRE,
écrivain
Alexandre Pessar,
Héléna Chimant,
précaire
Candore Marco,
comédien
Benoît Durandin,
Bénédicte MAURIN,
éducatrice spécialisée
jorge migoya,
musicien
paul-andré falaise,
musicien / clown
Alexandra ARSAC,
Stéphane Descombes,
Régisseur G
chantal teyssier,
productrice
un autre combat se profile et il y urgence, celui de la réforme des collectivités territoriales, la compétence culturelle risque d'être retirée aux départements et régions, donc des budgets,c'est autant de projets culturels qui vont disparaître et par répercusion des emplois d'artites intermittents et techniciens etc...
chantal PAULY,
documentaliste
Bon courage pour votre action !
Maïa Kanaan,
administratrice de production
Michel Meunier,
décorateur audiovisuel
Isabelle gouzou,
comédienne
Xavier Brochard,
Administrateur systèmes Linux
"Rien n'est meilleur que l'impossible" (JP Rosnay)
Jean Jacques Triby,
Alain Laspeyres,
musicien
virginie delozier,
administrateur
merci pour votre courage et votre résistance.
Anthoni Dominguez,
Journaliste freelance
STÉPHANIE SCHWARTZBROD,
COMÉDIENNE
Cathy SEUGNET,
Régisseur
association souriez,vous etes filmés,
Isa ARMAND,
Comédienne
BENEDICTE FERTE,
PEDIATRE
Fabrice Droulers,
michele charles ,
militante PS 60
stop à l'expulsion
noella froissart,
comptable
de tout coeur, avec vous pour lutter contre les inégalités & la survie de ce lieu unique.
Jérôme Thiébaut,
chargé de production
Ne lâchez rien !
Catherine OUVRARD,
Perrin Cyril,
Acteur
Oui la ccordination doit être relogée, elle nous a permis depuis 3 ans de faire vivre le Studio Tarento dans de bonnes conditions en nous hébergeant pour les répétitions ! Vive la coord !
Sébastien Payan,
Maître de conférence, Université Pierre et Marie Curie
Isabelle Dario,
Réalisatrice-Monteuse
lucile cordonnier,
étudiante
Gilbert Maugan,
Philippe Huberdeau,
Compositeur
Bénédicte Laborie,
Présidente de la troupe studio Tarento
Depuis trois ans, le studio Tarento, jeune troupe de comédiens amateurs, a pu profiter de l'accueil de la CIP IDF. Nous les en remercions vivement et les soutenons dans leur combat.
Alexandre Gerardin,
ex relation publique
Antoine Banville,
Musicien
Ce lieu est nécessaire, car la précarité de nos conditions de musiciens, de comédiens, de danseurs, de techniciens, dans le domaine du spectacle vivant, est devenue telle que l'isolement et la dissémination serait le pire des engrais aux élans les plus violents.

Nous demandons ce lieu afin que le pouvoir respecte le minimum du contrat social duquel on nous a exclu brutalement, sapant le moral de gens que l'on a floué dans leur pleine activité, sous des prétextes fallacieux ("peu importe le coût pourvu qu'il y en ait moins" Gauthier-Savagnac, 2005, en réponse à l'échec financier du protocole 2003).

Cette ségrégation partisane a promu à nouveau le travail au noir dans toutes les "petites" manifestations (y-a--t-il de "petites" manifestations culturelles ?).

Cela a pour effet direct, concrêt autant que moral, de nous ramener directement au rang des putains, que nous avions quitté depuis la création de ces annexes VIII et X de l'Assurance Chômage voulues par Malraux, actuellement vidées de leur substances, puisque seuls ceux qui ont suffisamment de projets "déclarés" pour en vivre touchent ces allocations !!!
Ce lieu est porteur d'avenir et de paix sociale, il encadre un projet légitime, équilibré et serein.

Coordialement,
Antoine Banville.


SHIH-CHUN LIN,
DOCTORANT
nicolas aubert,
technicien plateau
Bruno Guiot,
artiste
Bonne chance aux précaires dont je fait partie.
OZHO NAAYé,
collectif
AC ! 54,
Joëlle Dufour,
monteuse
Dan-Charles Dahan,
Electroacousticien
Kulture ! ! !
Emilie GUIL,
étudiante comédienne
Thierry CRUSEM,
Peintre - Chanteur.
Il faut tenir, coûte-que-coûte...
Courage et Banzaï !
Marc Nigita,
Elsa Gasciolli,
Particulier
Roxane THEVENIN,
0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40, 41, 42, 43, 44, 45, 46, 47, 48, 49, 50, 51, 52, 53, 54, 55, 56, 57, 58, 59, 60, 61, 62, 63, 64, 65, 66, 67, 68, 69, 70, 71, 72, 73, 74, 75, 76, 77, 78, 79, 80,

La coordination a dû déménager le 5 mai 2011 pour éviter une expulsion et le paiement de près de 100 000 € d’astreinte. Provisoirement installés dans un local exigu, nous vous demandons de contribuer activement à faire respecter l’engagement de relogement pris par la Ville de Paris. Il s’agit dans les temps qui viennent d’imposer un relogement qui permette de maintenir et développer les activités de ce qui fut de fait un centre social parisien, alors que le manque de tels espaces politiques se fait cruellement sentir.

Pour contribuer à la suite :

Nous sommes tous des irréguliers de ce système absurde et mortifère.
Pour ne pas se laisser faire, agir collectivement :
Permanence CAP d’accueil et d’information sur le régime d’assurance-chômage
des intermittents du spectacle, lundi de 15h à 17h30.
Envoyez questions détaillées, remarques, analyses à cap@cip-idf.org
Permanences précarité, lundi de 15h à 17h30.
Adressez témoignages, analyses, questions à permanenceprecarite@cip-idf.org

À la CIP, 13 bd de Strasbourg, M° Strasbourg Saint-Denis
Tél 01 40 34 59 74

Pour soutenir la coordination des intermittents et précaires, envoyez vos chèques à l’ordre de AIP à la CIP-IdF, 13 bd de Strasbourg, 75010 Paris.
Sur demande une attestation peut vous être fournie

Si vous souhaitez ne pas être géolocalisable en signant cette pétition et lorsque vous utilisez internet, utilisez TOR.